Jitex
Le passage à l’ultra haut-débit s’amorce en Corée du Sud

25 janvier 2010



Un article co-écrit par Gwen BLUM, Consultant à JITEX Seoul, et Francisco SONG, Managing Director de JITEX Seoul, publié dans « les cahiers de l’ARCEP ».

La Corée du Sud, déjà largement connectée au très haut-débit, envisage maintenant l’ultra-haut-débit sous l’impulsion du gouvernement. C’est d’ailleurs dans le contexte des plans de relance économique que le gouvernement coréen dévoilait au mois de juillet de cette année ce nouveau projet de développement des infrastructures réseau et tout particulièrement du réseau d’accès des abonnés. Pour les accès fixes, le projet s’intitule très explicitement « Giga Internet » : il s’agit en effet de fournir des accès à 1 Gbit/s dans les foyers. La feuille de route prévoit même le début de la commercialisation pour 2012. Ainsi les principaux acteurs, l’opérateur historique (KT) en tête mais aussi les câblo-opérateurs, en suivant la stratégie gouvernementale, investissent et s’engagent dès maintenant sur cette voie avec des expérimentations dans des foyers pour développer les futurs services demandeurs de bande passante tels que la TV 3D (VoD ou streaming), la diffusion vidéo en très haute définition (4xHD), les serveurs multimédias personnels accessibles à distance ou encore des applications de télémédecine à base de vidéo (consultation à distance, etc.).

Les usages nécessitent de plus en plus de débits

L’utilité de passer à des débits encore plus élevés chez les abonnés a toutefois fait débat, dans la mesure où actuellement plus de 60% des foyers coréens bénéficient d’une connexion d’un débit descendant supérieur à 50 Mbit/s. Cette évolution apparaît néanmoins nécessaire pour faire face aux besoins grandissants en qualité de réseaux (débits, latence ou stabilité) indispensable aux services de plus en plus répandus et de plus en plus nombreux dans les foyers : les plus représentatifs étant les classiques IPTV (portail TV, diffusion de bouquets de chaînes notamment en qualité HD), voix sur IP, et jeux en ligne (il y a environ 20 millions de joueurs)… Désormais les foyers s’équipent aussi pour la domotique, pas uniquement pour la gestion de contenus multimédias dans le foyer mais aussi pour le contrôle à distance d’équipements du foyer, et utilisent des services de sécurité à distance qui nécessitent une connexion internet stable et permanente. Ces derniers services concernent principalement les foyers en appartements, représentatifs de l’habitat moderne en Corée dans les nouveaux quartiers et nouvelles villes ubiquitaires (U-Cities).

Lien pour télécharger les cahiers de l'ARCEP (10 Mo), n°1 2010